Les origines de la Saint-Valentin

Introduction :

Fêtée le 14 février, la fête de la Saint Valentin est pour la plupart des gens de ce monde une fête incontournable pour célébrer avec son conjoint l’amour qu’on se porte mutuellement. On constate que de plus en plus de chrétiens célèbrent également la Saint-Valentin. Mais quelle est l’origine de la Saint-Valentin et quelle est la pensée de Dieu sur cette pratique ?

Sous ses airs inoffensifs, la Saint Valentin est en réalité une fête païenne déguisée en fête chrétienne.

 

Origine de la Saint Valentin :

A l’origine cette fête ne s’appelait pas la Saint Valentin mais la fête des Lupercales et de Juno Februata.

En effet le 15 février, le jour du printemps, était célébré la fête des Lupercales en hommage à Lupercus qui était le dieu de la fertilité et de la fécondité. Cette fête païenne est liée aux origines de la ville de Rome. Le nom vient de Lupercal, la grotte dans laquelle une louve aurait allaité les frères jumeaux Romulus et Remus qui ensuite bâtirent la ville de Rome.

Ces fêtes représentaient les deux festivals païens les plus pervertis sexuellement de l’histoire antique. Ces fêtes étaient observées par les anciens Romains en l’honneur de Lupercus, le dieu de la fertilité et de l’agriculture. Les romains croyaient que Lupercus protégeraient Rome des meutes de loups qui dévoraient le bétail et les gens.

La fête en elle-même comportait trois temps forts : les sacrifices, la course des luperques et un grand banquet.
Les festivités se déroulaient en trois étapes. Il y avait d'abord le sacrifice d'un bouc, ensuite on laissait place à la course des prêtres luperques. Pendant cette course, les prêtres fouettaient des femmes avec des lambeaux de peau de l'animal sacrifié. Le tout était suivi du banquet. Pendant la fête, on honorait Junon, la déesse du mariage. Lors de ces fêtes, des petits morceaux de papiers étaient mis dans un récipient. Des adolescents et des Romains choisissaient alors au hasard un billet avec le nom d’une jeune fille. La jeune fille dont le nom avait été tiré formaient un couple avec le jeune homme lors de jeux érotiques et de fêtes qui étaient célébrées partout dans Rome. Après la fête ils demeuraient des partenaires sexuels pour le reste de l’année. Cette coutume a été observée dans l’empire romain pendant des siècles.

 

Le blanchiment des perversions

Après que Constantin eut fait du catholicisme romain, la religion officielle de l’empire Romain, ses dirigeants voulurent se débarrasser des fêtes païennes observées par le peuple ; parmi elles, les lupercales étaient prioritaires. Mais le peuple ne voulait pas du tout abandonner leurs traditions et coutumes. Ne pouvant s’en débarrasser le pape Gélase changea la date du 15 au 14 février, et l’appela la Saint Valentin, du nom d’un martyr qui a défendu jusqu’à sa mort l’amour des couples en les mariant allant à l’encontre d’une loi de célébrer les mariages qui avait été à son époque.

Pour retirer le caractère de débauche à cette fête, le Pape avait fait remplacer le nom des Filles vierges par des noms de saint. De manière à ce que celui qui tirait le nom d’un saint devait être en mesure de raconter l’histoire de ce Saint. Aujourd’hui en s’envoyant des cartes postales et en s’échangeant des cadeaux des millions de personnes célèbrent encore aujourd’hui une fête à la gloire de satan.

 

Ce qu’il faut donc retenir sur la Saint Valentin :

La Saint valentin existe depuis l’antiquité

Correspond réellement à la célébration et à l’adoration d’une divinité appelée Lupercus

La Saint-Valentin provient du paganisme antique, de ce monde influencé par Satan. Il a été inventé afin de tromper l’humanité en faisant appel aux désirs charnels, ou comme la Bible les appelle, les œuvres de la chair.

Fête basée sur la débauche, la luxure et la Fornication.

Changement de nom de Lupercales à Saint Valentin par l’église catholique romaine en 496 Ap J-C.

Il n’est pas juste de célébrer cette fête, Dieu a enseigné Son peuple à avoir une approche différente : « N’imitez pas la voie des nations » (Jérémie 10 :2 ; Deutéronome 12 :29-32).

 

 

Saint Valentin

=

Jour de fornication mondiale, de l’adultère et aussi de l’impudicité,

Conclusion :

Au lieu de nous impliquer dans des fêtes commerciales, qui sont simplement des versions adoucies des anciens rites sexuels païens, suivons plutôt les voies de notre Créateur

Vous trouverez beaucoup de chrétiens dire que l’on peut fêter la fête des amoureux car cela glorifie Dieu mais sincèrement cela n’est pas vrai, Dieu ne prendra jamais plaisir avec les saletés de ce monde, là où le nom du diable est mêlé. Nous ne sommes donc absolument pas d’accord avec ce genre de position, on ne peut pas pêcher un petit peu, communier avec les démons un petit peu. Dieu ne prend pas plaisirs dans les fêtes diaboliques, et sachez que satan use de ce genre de plaisir apparemment anodins, vous convainquant même que Dieu prend plaisir car il Est amour.