A Jérusalem, le jour de la Pentecôte était célébré cinquante jours après Pacques, en mémoire de la délivrance d’Israël sorti d’Egypte. Il est clair que ce jour fût choisi par le Seigneur pour l’accomplissement de Joël 2:28

Et je répandrai mon Esprit sur toute chair.

L’Esprit se répandit sur les apôtres et d’autres disciples (Hommes et femmes) qui attendaient et priaient dans la chambre haute. Leur dévouement total provoqua un puissant baptême du Saint-Esprit. Ceci fût reconnu à l’origine par le fait qu’ils parlaient en langues (Actes 2:4). L’Esprit résidait dans leurs vies depuis ce moment. L’Eglise primitive remplie du Saint-Esprit connût beaucoup de miracles extraordinaires (Actes 3:1-7 et Actes 4:31). Ils étaient capables de mener des vies victorieuses qui sont le résultat de leur expérience de la Pentecôte.

Le jour de la Pentecôte, deux baptêmes furent révélés. Il y eut le baptême du Saint-Esprit et le baptême d’eau par immersion au Nom de Jésus-Christ qui fût ordonné par l’apôtre Pierre lors de son message (Actes 2:38).

C’est à cela que Jésus se réfère lorsqu’il parle de "Naître de nouveau" dans Jean 3:3-7. Combien il est merveilleux de naître dans la famille de Dieu, changé, transformé, être une nouvelle créature en Jésus-Christ.

Non, la Pentecôte n’est pas une dénomination. C’est l’expérience de la nouvelle naissance. C’est appliquer le christianisme primitif dans le monde d’aujourd’hui. Nous sommes appelés Pentecôtistes ou Chrétiens de la Pentecôte, parce que nous croyons, nous enseignons, et nous recevons simplement tout ce qui fût accordé à la naissance de l’Eglise.

La Pentecôte, 33 a.p. J-C.