Etre sûr de son salut, et pourtant perdu!

 

Cela m’attriste de savoir que l’on peut être certain de son salut et pourtant être en réalité perdu.

Ceci peut vous paraître bizarre voir contraire à la Parole de Dieu et pourtant cela arrive bien plus qu’on ne veut le croire. Laissez-moi vous expliquer…

En effet il est indéniable que Dieu nous dit que nous devons être sûrs de notre salut, c’est à dire que le disciple de Christ doit être convaincu que Dieu l’a sauvé du jugement et de l’enfer par sa grâce.

Cette certitude est le pilier de notre espérance, mais elle ne concerne pas tout le monde, elle est la part de ceux qui ne vivent plus pour eux mais qui laissent le Christ diriger leur vie, qui laisse le Christ les contrôler, les façonner…

Si nous marchons dans la lumière... le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché." I Jean 1.7 "Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité." I Jean 1.9

 

Mais malheureusement aujourd’hui les membres d’église sont persuadés d’être sauvés tout en continuant à pratiquer les œuvres de la chair, ils parlent de Dieu comme si c’était leur meilleur ami et qu’Il comprendrait leur style de vie. Il rabaisse Dieu et se positionne en tant que dieu de leur corps, leurs volontés passent avant celles de Dieu si bien que le péché est leur meilleur loisir.

Vous devez encore considérer le prix que vous aurez à payer. Jésus a découragé l'enthousiasme superficiel. Il voulait que les gens considèrent bien le prix à payer pour être disciples. Souvent quand de grandes foules Le suivaient, Il se retournait et les mettait en garde en disant: "Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à Lui-même, qu'il me suive." Luc 9.23 Il dit aussi: "Lequel de vous, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense;...ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple." Luc 14.28-33

 

Bien des gens viennent à Christ sans en calculer d'abord le prix. Ce prix à payer, c'est la repentance, l'abandon du péché et une acceptation visible continuelle, journalière de Christ dans votre vie. La vie chrétienne n'est pas pour les faibles, les peureux et les lâches.

 

Dieu n’est pas notre copain, il est notre Roi, notre Maître, notre Seigneur, Il a droit de vie et de mort dans nos vies, Il n’est pas seulement le Dieu d’amour mais il a une facette que nous négligeons, je pense volontairement, je vous rappelle que Dieu est le Dieu de la justice et du jugement afin que chacun recevra ce qu’il aura moissonné.

Celui qui moissonnera pour les choses d’en haut récoltera en conséquence, à l’inverse celui qui moissonnera pour la chair n’héritera pas le royaume de Dieu.

La maison de mon Père n’est pas une maison de rebelle, mais d’enfants fidèles à sa Parole.

Dieu punira ceux qui vivent dans le péché, ceux qui rejettent volontairement sa Parole, ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, ceux qui n’ont pas la crainte de Dieu.

 

On peut être sur d’être sauvé parce qu’on a été aveuglé par satan. Après avoir entendu maintes et maintes fois la Parole de Dieu, il arrive que Dieu nous livre au penchant de notre cœur, et celui-ci devient endurci. Satan vous fait croire que vous êtes sur le bon chemin et que vous êtes sauvés. Il vous arrive même de ressentir la sois disant présence de Dieu dans votre vie, mais sachez que Dieu ne demeure pas dans un temple ou règne le péché et ou satan a son trône.

 

Alors beaucoup seront d’accord de dire que le membre d’église qui vole, qui viole, qui tue, qui ment constamment, qui fraude n’héritera jamais le Royaume des cieux, et ils seront d’ailleurs choqués de savoir que cette même personne soit sûr de son salut.

 

Mais qu’en est-il des interdictions de Dieu que nous bravons sans scrupule. Comme si Dieu n’était pas Dieu.

Qu’en est-il de ces péchés qui se sont tellement légalisés que nous osons appeler désormais bien, ces sorties mondaines, ces flirts, lorsque vous fumez une cigarette, lorsque votre corps est devenu le temple de satan avec vos bijoux, vos maquillages, vos tatouages, faux cheveux, percing, et vêtements indécents.

 

Etes-vous toujours sûr de votre salut ?

 

Je peux vous dire une chose, celui qui croit véritablement en Dieu croit en sa Parole et adapte sa vie à celle ci.

A celui-ci l’assurance du salut est donnée.

Mais à celui qui aime et pratique le péché qu’il soit membre d’église, pasteur, évangéliste, responsable de la jeunesse est donné une fausse assurance du salut.

 

Que pensez-vous de ceux qui se verront refuser le ciel et qui diront « Seigneur ! Seigneur ! » N’avons nous pas prophétisé en ton Nom.

N’étaient-ils pas eux aussi dans l’assemblée parmi les saints ? N’etaient il s pas sûr de son salut ?

 

Beaucoup de « stars» dans le milieu évangélique parlent avec une telle assurance du salut, qu’ils pourraient presque nous convaincre que leur vie quoique remplie de péchés est agréable à Dieu. Ces gens sont là pour vous dérouter de la sainteté de Dieu.

 

Peut-être êtes vous réellement sûr de votre salut ?

Alors examinez vous vous-même à la lumière de la Parole divine.

Si vous ne pratiquez pas un évangile modéré, et que vous vous appliquez à pratiquer l’Evangile dans sa sainteté alors par la grâce de Dieu le salut est véritablement entré chez vous !

 

Et vous, êtes-vous réellement sûr de votre salut ?

 

 

Eglise Evangélique Agapè Centre Philadelphia

 

Homère