Les dépendances nuisibles


 

 de Donald SOROC’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude Galates 5:1.

On parle de dépendance lorsqu’un être a du mal à vivre sans quelqu’un ou quelque chose. Pour appliquer cela au corps, nous sommes dépendants lorsque notre corps a du mal à se passer de quelqu’un ou de quelque chose. Cette chose devient comme un besoin obligatoire à notre corps, une sorte de drogue à prendre absolument parce que notre corps en réclame et nous oblige à l’approvisionner en créant la forte envie. 

Les désirs de notre corps sont contraires à ceux de notre esprit, la Bible nous le dit. Le corps est généralement  attiré par des choses qui nuisent à l’esprit lorsqu’on en consomme avec excès ou qu’on en devient dépendant vraiment. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez Galates 5:17.

Nous dépendons de beaucoup de choses pour notre survie et nos envies, mais certaines choses sont nuisibles à notre esprit et ont un impact négatif sur notre relation avec Dieu. 
Dans cette exhortation, je me permettrai d’en citer quelqu’une, les plus fréquentes : 

Le sexe : C’est la plus fréquente de dépendance. Peu de personnes, même chrétiennes, trouvent impossible qu’une personne puisse arriver à faire un (1) mois entier sans sexe, même une (1) semaine.
 Le sexe est pour le mariage et non en dehors. Forniquer est un péché et l’impudicité nuit fortement à notre corps qui est le temple du Saint Esprit. 

La drogue : Elle est non seulement nuisible à notre corps, mais très dangereuse pour notre esprit. Car elle nous permet de ne point avoir le contrôle de nous et de se laisser emporter dans tout type de violences, de débauches et de délires charnels.

La télé : Quand elle occupe la plus grande partie du temps de notre vie, elle devient une dépendance nuisible. Sachons s’en passer pour consacrer plus de temps à notre Dieu et au travail. La télé créé des fois la lourdeur, la paresse, la négligence et aussi l’intoxication spirituelle au travers de ce qu’elle véhicule des fois dans ses programmes.

L’argent (Mamon) : L’argent est la source de 50% des maux de ce monde, tellement plusieurs en ont fait la priorité de leur vie, en étant prêts à tout faire pour en avoir. 
Tu n’arrives  pas à rester les poches vides pendant longtemps ? Saches que tu adores et tu sers Mamon.

La pornographie : Les dépendances aux choses qui ont attraits au sexe, sont les plus tenaces, les plus difficiles à quitter. La pornographie souille l’esprit par les images qu’elle expose aux yeux de celui ou celle qui en fait usage. Plusieurs personnes sont accros de la pornographie, même un grand nombre de chrétiens. La majorité des cas que nous suivons  sont atteints par cette dépendance. Moins cher de nos jours et facile d’accès avec l’Internet, la pornographie est très mauvaise pour le croyant. 

Notre prochain : Des fois « trop dépendre » de quelqu’un peut être très nuisible pour notre esprit. Car nous pouvons être emmenés à être corrompus et hypocrites, à mettre Dieu en second plan, Lui qui est censé être l’ALPHA. 

La nourriture  (L’excès de table) : Il y a des chrétiens qui n’ont jamais réussi à faire une semaine de jeûne ; Quand ils arrivent à faire un seul jour, ils ont l’impression d’avoir fait un grand exploit, tellement leur corps ne peut se passer de nourriture pour permettre de temps en temps à l’esprit de se refaire une santé. Il y a un temps pour toute chose, un temps pour manger et un temps pour jeûner !

L’alcool : L’alcool comme la drogue est d’abord nuisible pour le corps et aussi très nuisible pour l’esprit lorsqu’on en abuse. Lorsqu’on n’arrive plus à s’en passer, elle prend alors le contrôle de notre vie et nous conduit dans les voies de la débauche et des grandes erreurs.

La cigarette : C’est une mauvaise dépendance qui n’a aucune utilité pour l’homme. Juste bon pour tuer par un cancer et pour assujettir le corps de celui qui la fume pour toute la vie.

Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l’ivrognerie, de la luxure et de l’impudicité, des querelles et des jalousies Romain 13:13.

Nous ne devons dépendre ni d'une chose, ni d'une personne, si ce n’est de notre Dieu. Toute mauvaise dépendance nous ramène sous le joug que nous avons quitté, celui de l’ennemi ; un joug qui est lourd et qui nous éloigne de Dieu.  Car mon joug est doux, et mon fardeau léger (Jésus christ) Matthieu 11:30.

« A TOI QUI EST ENCORE DEPENDANT DE…
Notre Dieu a la capacité de te libérer. Même si tu as du mal à t’en passer, Dieu peut te permettre un jour et pour toujours de vivre sans cela en te libérant. Il faut d’abord que tu réalises la nuisibilité de ta mauvaise dépendance sur ta relation avec Dieu  et que tu désires de tout ton cœur en être libéré pour toujours.»

Je briserai maintenant son joug de dessus toi, Et je romprai tes liens … Nahum 1:13