Resister au diable:

L'oeuvre de satan dans l'esprit humain

 

Références bibliques : Jacques 4.7 ; 1 Pierre 5.8-9 ; 2 Cor. 2.11

Le diable est aussi connu sous le nom de Satan (Ap 12.9). À l'origine il était un chérubin, créé par Dieu (Éz 28.12-14), et il était un archange (Ap 12.7 ; Mt 25.41). Par la suite, il s'est rebellé contre Dieu en s'élevant à la position de Dieu. À cause de cela, Dieu l'a jugé (És 14.12-15 ; Éz 28.15-19) et il est devenu Satan, l'adversaire de Dieu. Dans le texte original, le mot Satan signifie « un opposant, un adversaire ». Le diable s'oppose à tout ce que fait Dieu. En plus de cela, il est toujours en opposition avec les enfants de Dieu.

Nous voulons regarder ensemble la façon dont le diable s'attaque aux enfants de Dieu et la façon dont ils lui résistent.

 L'ŒUVRE DU DIABLE

Nous allons étudier l'œuvre de Satan dans quatre domaines.

L'œuvre de Satan dans l'esprit humain

Deux Corinthiens 10.4-5 nous dit : « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ. » Cela nous montre que Satan utilise toute chose qui s'élève comme une forteresse pour environner la pensée de l'homme. Pour que le Seigneur puisse nous atteindre, il est nécessaire qu'Il renverse tout d'abord les forteresses de Satan. Il doit faire cela avant de pouvoir pénétrer dans la pensée de l'homme et la rendre captive.

1. Les raisonnements et les tentations de Satan

Que sont les raisonnements ? En grec, ce mot peut être traduit par « imagination » ou « pensée ». Satan nous environne souvent avec de nombreuses imaginations. Les hommes sont stupides, ils pensent que ces pensées sont les leurs. En réalité, ce sont les forteresses de Satan et elles empêchent l'esprit humain de se soumettre à Christ. Souvent, Satan injecte une certaine imagination dans notre esprit. Si nous pensons que cette imagination vient de nous-mêmes, nous tombons dans son piège. Souvent des pensées se développent qui n'ont aucune base dans la réalité ; ce ne sont que des imaginations. Beaucoup de prétendus péchés sont de nature imaginaire ; ils n'ont aucune base dans la réalité. Souvent Satan injecte une pensée folle dans notre esprit, et nous sommes complètement inconscients de ce qu'il a fait. Quand il injecte une pensée soudaine dans notre esprit et que nous l'acceptons, nous acceptons son œuvre. Si nous rejetons cette pensée, nous rejetons son œuvre. Beaucoup de pensées ne sont pas les nôtres, elles sont en réalité concoctées par Satan. Nous devons apprendre à rejeter les pensées de Satan.

La plupart des tentations de Satan agissent par l'intelligence humaine. Satan sait très bien que les enfants de Dieu se lèveront et lui résisteront violemment s'il les attaque ouvertement. C'est pour cette raison qu'il nous tente en s'approchant furtivement de nous et en plantant une pensée dans notre esprit sans que nous le sachions. Une fois que la pensée est en nous, nous commençons à y réfléchir. Si, en demeurant sur une telle pensée, nous commençons à penser qu'elle est bonne et justifiée, nous sommes tombés dans son piège. La pensée que nous avons acceptée est la tentation de Satan. Si nous rejetons les attaques de Satan dans notre esprit, nous fermons l'entrée la plus vulnérable à ses tentations.

Beaucoup de problèmes parmi les enfants de Dieu sont des problèmes dans l'esprit, ce ne sont pas de vrais problèmes. Parfois, quand vous rencontrez un frère ou une sœur, vous avez peut-être le sentiment qu'il ou elle a un problème avec vous ou qu'il existe une distance entre vous. Cela peut avoir comme résultat de dresser une barrière entre vous. En réalité, il n'y a rien entre vous. Ce prétendu problème n'est rien d'autre que l'attaque de Satan dans votre esprit ou dans l'esprit de votre frère ou de votre sœur. De tels problèmes sont des problèmes inutiles. Les enfants de Dieu doivent apprendre à rejeter les pensées et les sentiments soudains. Ils doivent apprendre à ne jamais céder à Satan.

Ici, nous devons exprimer un avertissement. Nous ne devons pas trop nous inquiéter au sujet des pensées venant de Satan. Certaines personnes tombent dans l'extrême et ne font pas du tout attention aux pensées de Satan. À l’inverse, d’autres accordent trop d'importance aux pensées de Satan. Une personne peut facilement être trompée si elle n'est pas vigilante en ce qui concerne les pensées de Satan. Mais une personne peut également perdre sa santé mentale si elle est constamment obsédée par les pensées de Satan. Si une personne accorde trop d'attention aux tentations de Satan, son esprit sera troublé et elle tombera d'autant plus facilement dans les pièges de Satan. Dès qu'une personne détourne les yeux du Seigneur, elle commencera à expérimenter des problèmes. D'un côté, il est important de savoir qu'il arrive à Satan d'attaquer notre intelligence. D'un autre côté, nous devons réaliser que dès que nous rejetons ses attaques, elles disparaissent. Si une personne a besoin de résister à Satan jour et nuit, il y a quelque chose qui ne va pas dans sa tête ; elle n'est pas sur le bon chemin. D'un côté, nous devons être au courant de ses ruses, car si nous les ignorons, nous serons trompés. Mais d'un autre côté, nous ne devons pas être trop inquiets à ce sujet car cela même nous conduira dans l’erreur. Dès que nos yeux sont sur lui, il a atteint son but. Cette distraction nous rendra inutile, et nous deviendrons obsédés par ses pensées jour et nuit. Tout frère ou toute sœur qui est trop inquiet concernant ce sujet est déjà tombé dans le piège. Nous devons apprendre à maintenir un équilibre sain. Une attention excessive n'est pas bonne. Si une personne est constamment inquiète concernant les pensées de Satan, elle donne en réalité à Satan l'occasion d'agir en elle. Nous ne devons jamais tomber dans l'extrême.

2. Comment rejeter les pensées de Satan

Comment devons-nous rejeter les pensées de Satan ? Il est très facile de rejeter ces pensées. Dieu nous a donné notre esprit, qui est à nous, pas à Satan. Nous sommes les seuls à pouvoir nous en servir ; Satan n'a aucune autorité sur notre intelligence. Tout ce que nous devons faire, c'est de ne pas lui permettre de penser à notre place. Satan peut usurper notre esprit par la ruse. Il nous donnera une pensée et nous pouvons penser qu’elle vient de nous. En réalité, elle vient de Satan. Dès que nous reconnaissons qu'elle n'est pas à nous, nous avons vaincu.

Satan tente et attaque toujours une personne par des moyens furtifs, discrets et voilés. Il ne crie pas : « Attention, me voilà ! » Au contraire, il nous trompe par la fausseté et le mensonge. Il ne nous dit pas qu'il est celui qui est à l'origine de la pensée. Une fois que nous sommes conscients qu'il s'agit d'une attaque de Satan et que nous le dénonçons, lui et sa ruse, il nous sera facile de lui résister. Le Seigneur Jésus a dit : « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira » (Jn 8.32). La vérité, c'est la réalité. Nous serons libérés quand nous connaîtrons la réalité. La puissance de Satan est dans ses mensonges ; quand ses mensonges sont dévoilés, il n'a plus de puissance. Ainsi, dès que nous savons que Satan nous attaque, et que c'est la réalité, nous sommes libérés de sa puissance. Certains enfants de Dieu disent avec leur bouche que Satan est l'instigateur à l'origine de telle ou telle chose, mais leur esprit n'a aucune assurance que ces choses viennent réellement de Satan. Même s'ils disent qu'ils résistent à Satan, ils ne connaissent pas la réalité de l'œuvre de Satan. Par conséquent, ils ne peuvent pas lui résister. Cependant, dès qu'ils détectent l'œuvre de Satan, ils peuvent lui résister et dès qu'ils lui résistent, l’adversaire s'enfuit.

Satan attaque notre esprit essentiellement par le moyen de la séduction. Il nous incite à penser que ses pensées sont les nôtres, même si en réalité, ce sont les siennes. Une fois que nous dénonçons ses mensonges, nous rejetons la pensée qui vient de lui. Résister signifie refuser. Quand Satan nous donne une pensée, nous devons dire : « Je n'en veux pas. » Voilà ce que signifie résister. Quand il injecte une pensée dans notre esprit, nous devons dire : « Je ne prends pas cette pensée. » Quand il injecte une nouvelle pensée, nous devons répéter : « Je ne l’accepte pas. » Si nous faisons cela, il ne pourra rien faire contre nous. Un serviteur de Dieu vivant au Moyen Âge a dit : « Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de voler au-dessus de votre tête, mais vous pouvez les empêcher de faire leur nid dans vos cheveux. » C'est une bonne parole. Nous ne pouvons pas empêcher Satan de nous tenter. Cependant, nous pouvons l'empêcher de faire son nid en nous. Nous avons cette puissance. Si nous rejetons les pensées qui entrent dans notre esprit, ces pensées s'arrêteront.

Du côté positif, nous avons besoin d'exercer notre esprit. Beaucoup de personnes ont un esprit paresseux. Cela facilite beaucoup le travail de Satan et lui permet de leur souffler des pensées. Philippiens 4.8 nous dit : « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées. » Nous devons penser aux choses spirituelles. Nous devons exercer notre esprit à penser aux choses spirituelles. Si une personne n'entretient que des pensées immorales, Satan peut facilement injecter en lui ses pensées, parce que ses pensées et les pensées de Satan ne sont pas bien différentes. Mais si nous plaçons nos pensées sur les choses spirituelles, il sera difficile à Satan d'injecter ses pensées en nous. Satan peut injecter ses pensées dans beaucoup de personnes parce qu'elles sont passives, parce qu'elles ont trop de temps libre, ou parce qu'à l'origine leurs pensées sont souillées.

Il y a un autre point qui mérite qu'on s'y attarde : notre esprit ne doit pas être attiré par les pensées sataniques. L’esprit de beaucoup de personnes est attiré par des pensées sataniques. Elles n'éprouvent aucun intérêt dans les merveilleuses expériences spirituelles d'autres frères. Et pourtant elles montrent beaucoup d'intérêt lorsqu'il est question de bavardages ou de commérages. Puisqu'elles aiment l'œuvre de Satan, elles ne peuvent pas rejeter les pensées sataniques. Nous devons haïr l'œuvre du diable afin de pouvoir rejeter ses pensées. Toutes les pensées impures qui nuisent à notre communion avec le Seigneur et notre amour pour le Seigneur viennent de Satan. Ces pensées ne nous viendront pas si nous ne sommes pas attirés vers elles au départ. Mais si nous inclinons nos cœurs envers ces choses, elles viendront vers nous tout naturellement. Ainsi, nous devons apprendre à rejeter tout ce qui nous vient de Satan.

Nous devons veiller attentivement à rejeter les pensées impures. Satan place toujours des pensées impures dans un homme pour le faire tomber dans le péché. Le point de départ est la pensée impure. Si nous lui permettons de continuer, elle portera le fruit du péché. Ainsi, nous devons refuser toute pensée qui nous vient de Satan.

Il y a cependant un grand problème : que faire si la pensée refuse de partir quand nous la rejetons ? Nous devons réaliser que nous n'avons besoin de rejeter les pensées indésirables qu'une seule fois. Nous ne devons résister qu'une seule fois, jamais deux. Jacques 4.7 nous dit : « Résistez au diable et il fuira loin de vous. » Ce verset nous dit que si nous résistons au diable, il fuira. Nous devons croire que quand nous résistons au diable, il fuit. Il n'est pas bon de continuer de résister, de peur que le diable soit encore là. Quelle parole croyons-nous ? La Bible nous dit : « Résistez... il fuira. » Si une voix à l'intérieur de nous nous dit qu'il ne s'est pas enfui, à qui appartient-elle ? À Satan ! Beaucoup de personnes choisissent de croire la parole de Satan. C’est pourquoi elles sont vaincues. Nous devons déclarer, après lui avoir résisté : « J'ai résisté au diable. Il m'a donc quitté. » Le sentiment qu'il est encore près de nous est un mensonge ; ce n'est pas vrai, et cela ne vient pas du Seigneur. Il doit fuir. Il n'a aucun terrain pour rester. Nous devons voir clairement qu'il est bon de résister une fois, mais pas deux fois. La première fois, cela glorifie le nom de Dieu. La deuxième fois met en question la parole de Dieu.

Beaucoup de gens font l'erreur de consulter leurs sentiments après avoir résisté au diable. Ils demandent : « Le diable est-il parti ? » Leurs sentiments indiquent qu'il n'est pas parti, et donc ils essayent de lui résister à nouveau. Une fois qu'il y a une seconde résistance, vous pouvez être sûr qu'il y en aura une troisième, une quatrième et même une centième et une millième. À la fin, nous aurons le sentiment d'être complètement incapables de résister. Mais si nous l'ignorons complètement après avoir rejeté la tentation une fois, nous expérimenterons la victoire. Nous devons prêter attention à la Parole de Dieu plutôt qu'à nos propres sentiments. Le fait est que dès le moment oú nous avons résisté au diable, il fuit loin de nous. Si nous pensons que même lorsque nous lui avons résisté, il ne s'est pas enfui, alors nous sommes trompés par nos propres sentiments. Si nous croyons ces sentiments, le diable reviendra. Nous devons apprendre à croire les paroles glorieuses de Dieu. Lorsque nous lui avons résisté une fois, il n'y a aucune raison de lui résister une seconde fois, parce que l'affaire est déjà réglée.

Ces questions sont en rapport avec l'œuvre de Satan dans l'esprit de l'homme. Nous devons réaliser que Satan attaque l'esprit de l'homme. Nous devons rejeter toute pensée qui vient de Satan. En même temps, nous devons réaliser qu'une fois que nous avons rejeté ses pensées, l'affaire est réglée. De plus, nous ne devons pas accorder trop d'attention à ses attaques. Sinon, notre esprit se retrouvera dans la confusion et nous tomberons dans le piège du diable.