La puissance de la prière face aux aliments toxiques

Aujourd’hui chers frères et sœurs je voudrais une fois de plus attirer votre attention sur un sujet très peu connu, ou en tous cas très peu soulevé dans nos assemblées mais qui pourtant nous concerne directement.

Je voudrais après avoir remercié Dieu pour son amour et sa grâce, remercier notre pasteur de nous avoir attiré sur ce sujet qu’est la puissance de la Prière de ceux qui croient en Dieu face aux aliments toxiques de nos assiettes.

S’il nous étaient possible de voir d’un autre œil nos repas, les piqûres injectées aux fruits pour qu’ils aient une bonne couleur, pour qu’ils se conservent bien , pour que nos légumes poussent plus vite nous n’aurions pas autant de plaisir à manger.

Comme beaucoup de choses dans ce monde la fabrication de nos aliments sont eux aussi sous la domination du malin .La Bible dit pour nous chrétiens que «  nous savons que nous sommes de Dieu et que le monde entier gît sous la domination du malin. » 1 Jean 5 v 19

L’on comprend alors que pas un domaine, sauf celui du royaume de Dieu, n’échappe à l’emprise du diable.

Ainsi les industries alimentaires ne sont pas épargnées ; des études démontrent d’ailleurs régulièrement le caractère nocif et dangereux voire mortel des produits chimiques utilisés pour répondre à une demande de consommation de masse.

Avant de vous expliquer la position que nous, chrétiens, devrions adopter je me permets de vous faire lire un petit article tiré du site (http://www.vedura.fr           ) qui vous éclairera un peu plus sur le sujet.

 

Alimentation et produits toxiques

Article publié dans Alimentation et développement durable

 

L'alimentation est contaminée par de nombreuses substances toxiques : plomb, mercure, pesticides, nitrates... les produits chimiques utilisés dans l'industrie et l'agriculture se retrouvent dans nos assiettes. Les taux de substances toxiques autorisés dans les denrées alimentaires sont réglementés, mais pas toujours respectés.

L'association de défense de l'environnement WWF avait demandé en 2004 à des ministres de 13 pays de l'Union Européenne de se soumettre à une analyse pour vérifier la concentration et la diversité de produits toxiques présents dans leur sang.           
Les résultats ont démontré la présence au total de 55 produits chimiques toxiques. En moyenne, chaque ministre a présenté 37 produits dans le sang, et 25 des mêmes substances ont été retrouvées dans le sang de tous les ministres : un retardateur de flamme, 2 types de pesticides et 22 PCB.

Les ministres testés par le WWF ne sont pas des cas isolés : le sang de tous les européens contient des substances toxiques, et les concentrations sont encore bien plus élevées dans les pays en voie de développement, beaucoup moins réglementés.

A l'échelle mondiale, 50 millions de personnes sont intoxiquées par le mercure, présent dans les poissons et les crustacés. Le mercure s'accumule dans la chair des poissons comme la truite, le thon, l'espadon, le requin, et est dangereux pour l'homme : il provoque des troubles neurologiques, tout particulièrement chez le fœtus.  Les femmes enceintes, notamment en France, sont incitées à ne consommer des produits de la mer maximum deux fois par semaine.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), effectue des plans de surveillance des teneurs en pesticides des fruits et des légumes consommés en France.

L'étude réalisée en 2007 a révélée que :

  • Les fruits contiennent majoritairement des résidus de pesticides. "Les dépassements des limites autorisées concernent essentiellement les fraises, les mandarines, les poires.
  • Pour les légumes, les dépassements concernent essentiellement les poivrons et piments, les lentilles et les aubergines.
  • Entre 1/10ème et 1/3 des fruits et légumes suivants dépassent les taux autorisés de pesticides en % :
    • Poivrons : 23,2 %
    • Céleri branche : 31,8 %
    • Persil : 26,1 %
    • Épinards :12,1 %
    • Céleri rave : 10,8 %
    • Ananas : 16,7 %
    • Fraises : 16,1 %
    • Pêches : 19 %

Les pesticides consommés régulièrement provoquent des risques d'infertilité, de cancers, d'affaiblissement du système immunitaire ou altération du système nerveux, et peuvent atteindre le fœtus en provoquant des malformations.

En Chine, les entreprises agroalimentaires ne font pas d'études ou presque sur la teneur en produits toxiques des denrées alimentaires qu'elles produisent et exportent : 60 % des entreprises agroalimentaires chinoises ne testent jamais leurs produits.
Elles détiennent le record de produits alimentaires retirés du marché européen et américain, tous à cause du manque ou de l'absence de contrôles sanitaires.

Les produits bio, issus de l'agriculture biologique n'ont aucun dépassement et ont une teneur en résidus de pesticides quasi nulle, selon l'étude du DGCRF. La consommation de produits bio semble l'unique alternative aux denrées alimentaires contaminées

 

 

 

 

Comme vous avez pu le voir et nous vous encourageons à faire vos propres recherches, seul Dieu sait à quel point nos alimentations sont dangereuses et empoisonnées de toutes espèce de produits chimiques.

Comme alternative il nous est souvent proposé de consommer du bio, mais à quel prix ? Une famille pauvre ou moyenne ne pourrait nourrir toute sa famille en BIO tous les jours de sa vie ; elle ne le pourrait pas même un an.

 

Sommes-nous alors condamnés ?

Si le monde entier gît sous la puissance du malin (1 Jean 5v 19), les hommes et les femmes qui ont réellement placé leur confiance en Dieu et en Jésus Christ bénéficient d’une protection divine.

« L’ange de l’Eternel campe autour de ceux qui le craignent, et Il les arrache au danger » Psaume 34 v 8

 

Cela veut t-il dire que tous les non croyants auront des maladies, et un cancer et que les croyants ne seront jamais malades ?

Evidemment que non, tous les païens ne seront pas forcement malades physiquement, certains vivront en bonne santé toute leur vie, mais qu’en sera t-il de leur fin ?

Les chrétiens quant à eux pourront tomber malade, mais cette maladie sera choisie par Dieu comme une épreuve. Mais jamais sans la permission de Dieu.

Toute la différence est là Dieu contrôle et connaît la vie de ses enfants jusqu’à protéger même les cheveux de leur tête.

Notre conseil pour vous est de toujours mettre votre confiance en Dieu, de vous rappeler cet ordre du Maître : prier avant de manger.(1 Timothée 4 : 4-5

4 Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces,5 parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière)

 La prière dans le nom de Jésus aura pour effet de purifier vos aliments et d’annuler toute forme de poison.

Trop de chrétiens négligent la prière ou oublie souvent de la faire, pourtant s’ils en connaissaient l’importance ils y songeraient constamment. Nos enfants doivent être formés à rendre grâce sur leur repas non seulement pour rendre gloire à Dieu de pourvoir à nos besoins mais aussi pour sanctifier nos repas.

La Bible nous enseigne à ne pas avoir peur du poison que quelqu’un pourrait utiliser pour nous tuer car Dieu est au contrôle de la vie de chacun de ses enfants.

Sans douter de la puissance de Dieu nous vous encourageons vivement à éviter les produits fortement traités, et qui ont donc un taux élevé de pesticide, et de laver tous vos fruits et légumes avant de les consommer. Après cela remettez-en vous complètement à Dieu.

 

Marc 16 :16-18 : « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. (17) Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru ; en mon Nom, ils chasseront les démons, ils parleront de nouvelles langues ;

(18) Ils saisiront des serpents, s’ils boivent quelque breuvage mortel, ils ne leur feront point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris »

 

 

Que Dieu vous bénisse, et qu’Il vous protège.

Vidéo OGM