La nouvelle louange évangélique vient-elle de Dieu?

Un certain nombre de chrétiens pense que l’ambiance et la très grande sonorité sont le signe de la sainte présence de Dieu !!! Mais ceci est un mensonge que Dieu vomit (Apocalypse 3). Ces modes musicales ne proviennent pas de la Bible, mais d’hommes et de femmes qui prétendent, à tort, servir le Seigneur. Ce Christianisme zappe complètement les exigences de Dieu sur la repentance, la mort à soi-même, le jugement dernier, la perdition éternelle et l’enfer.

Beaucoup d’églises évangéliques développent le même type de musique et la même louange. Ce sont des églises/spectacles qui amusent leurs membres mais qui sont dépourvues de la sainteté. L’apostasie chrétienne actuelle se caractérise par la recherche d’expériences émotionnelles. Beaucoup viennent au Christ pour se distraire et s’amuser sans être convaincus que Dieu demande autre chose.

Beaucoup de mes amis sont partis des églises traditionalistes parce qu’ils voulaient vivre « autre chose ». Ils ont « souffert de la froideur » de ces dernières, mais le vrai problème, selon moi, est que beaucoup de chrétiens français commettent une grossière erreur car ils veulent rendre vivant le Christianisme par divers moyens humains qui feraient rougir de honte les grands serviteurs de Dieu du XIXème siècle.

Leur église est peut-être plus vivante car on y danse, chante et bouge comme en discothèque, mais le péché est toujours là. Certains moments de louange favorisent l’impudicité et l’érotisme. De plus, de nombreux passages mettent en évidence le fait qu’avant la seconde venue du Seigneur, l’impudicité sera importante dans la vie de certains conducteurs d’églises influents !!!

Je crois que de plus en plus de jeunes chrétiens viennent au Christ pour se détendre et s’amuser. Ce dernier point est très grave car la plupart des évangéliques (pas tous) viennent pour le spectacle plutôt que pour Jésus-Christ. J’ai observé le visage des chrétiens dans trois grandes megachurches d’Ile de France. Ils sourient et manifestent de la joie dès que leur pasteur arrive en scène et prend le micro pour chanter. Certains agissent comme Johnny Halliday. J’ai constaté, avec effroi, que plusieurs chrétiens étaient comme hypnotisés par les chansons entonnées par le pasteur. Je trouve leur attitude malsaine car il n’est jamais bon d’idolâtrer un homme qui arpente l’estrade avec un micro à la main, tel une star, avec son image retransmise sur écrans géants.

Certaines chanteuses américaines ou chanteurs, aiment se prendre pour des stars religieuses en ce début du XXIème siècle. Pour arriver à percer, ils sont obligés de faire des shows musicaux qui feraient frémir de peur les Apôtres ! C’est l’impact persistant de l’artiste évangélique « play-boy » qui suscite mon interrogation et me permet de dire qu’ils ou elles connaissent du succès en raison de leur aspect physique et de leur manière de s’habiller « sexy ». La plupart des chanteuses cherchent à devenir « glamour » en jouant sur leurs formes physiques. J’ai vu des chrétiens fantasmer sur telles ou telles chrétiennes pendant les moments de louange. J’ai aussi entendu les réactions de chrétiennes sur le physique de tel ou tel jeune chanteur.

Mais qui ces musiciens évangéliques représentent-ils vraiment : le Christ ou leur intérêt personnel ?

Après avoir assisté à des concerts de louanges, je peux affirmer qu’ils ou elles sont simplement des stars religieuses pour un groupe de chrétiens en mal-être spirituel. Je souhaite insister sur les points noirs de la vie des artistes évangéliques. Les jeunes chrétiens « jettent beaucoup trop de fleurs » aux musiciens ou chanteuses au point que certains en viennent à l’adoration (voir à autre chose pour certains jeunes célibataires…). Un jeune étudiant m’a écrit un mail pour me révéler qu’il commettait l’adultère en semaine et adorait Dieu le dimanche. Où va-t-on ? Ce n’est jamais sain d’avoir une communauté en extase devant une star évangélique. De plus, je trouve que les chrétiens ne formulent pas assez de critiques envers le comportement des artistes évangéliques. Ils en parlent avec un peu trop de candeur, sans savoir que beaucoup vivent dans l’impudicité et l’adultère.

Ce dimanche 5 juin au matin, Dieu m’a mis sur le cœur de dire que les deux grands sites évangéliques francophones passent sous silence les problèmes sexuels des artistes. Premièrement, les chanteuses sont trop dénudées lorsqu’elles chantent l’évangile. Mon épouse et moi avons été outrés de voir que de telles femmes figurent sur ces deux sites évangéliques visités par des millions de personnes chaque année. Ceci est anormal, selon moi, car elles suscitent un désir immoral dans le cœur des chrétiens.

Pendant son adolescence, ma sœur Amandine appréciait une jeune chanteuse évangélique. Je me souviens que notre mamie avait critiqué les habits de la chanteuse. Elle avait un look « immoral et ressemblant au monde » selon notre mamie. Dernièrement, J’ai appris que cette chanteuse avait abandonné son époux pour se vautrer dans la boue du péché en couchant avec des chrétiens après ses concerts de « louange et d’adoration ». Elle aimait se donner physiquement à ses frères en Christ. Elle couchait avec des hommes après ses shows évangéliques. Mais, le plus grave est qu’elle continuait à chanter dans des églises son refrain préféré « Jésus vous aime ». Si elle refuse de se repentir, j’affirme que le feu dévorant de l’enfer ne sera pas de trop pour ce type de femme qui souille le Saint Nom de Jésus-Christ. Honte aux chrétiens qui écoutent encore ce genre de femme adultère !! La langue française ne contient pas assez de mots durs pour qualifier le comportement de cette chanteuse évangélique. Ce matin, le Seigneur m’a demandé de dénoncer ce faux Christianisme musical. Donc, j’exécute Son ordre, quelles que soient les critiques que je vais entendre. Le Saint-Esprit m’a appelé à me lever pour confronter publiquement ces séducteurs.

Le caractère de la majorité des nouveaux jeunes artistes évangéliques est le manque d’importance accordée à la sainteté qui se repère dans son style de vie libéral, libertin, divorcé et dans ses chansons à l’eau de rose. « Alors, je leur dirai ouvertement : je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité» (Matt 7.23).

S’ils ne se repentent pas, ils sont déjà condamnés à l’enfer par Jésus. Le pire dans tout cela est que de nombreux chrétiens, mis au courant des méfaits et péchés grossiers de certains artistes évangéliques, se mettent encore à les écouter. Divorces, adultères, homosexualité, querelles, jalousies, haine sont les péchés les plus pratiqués par les chanteuses et musiciens évangéliques. J’ai constaté ces faits de mes propres yeux !

Beaucoup d’églises se sont tournées vers les divertissements et les spectacles dans la tentative de dorloter les gens, ressemblant ainsi de plus en plus au monde. La convention chrétienne impie « pentecôte 2009 » à Paris-Bercy illustre parfaitement tout ce que je veux dénoncer dans cet article. J’ai vu deux jeunes de l’église de mes parents qui n’étaient pas encore mariés, copuler, sans aucune gêne, sur le parking. Nos églises se remplissent de cette sorte de chrétien.

J’ai aussi constaté que la nouvelle louange évangélique jouait sur les émotions et le corps. Les expériences spirituelles proposées concernent les désirs et les pulsions charnelles de base, ce qui procure du plaisir à la chair. Entre octobre 1997 et juillet 2001, j’ai assisté à de grands concerts évangéliques qui suscitaient des frissons et du bien-être. Mais, je peux affirmer que la Sainte présence de Dieu n’était pas présente dans ce genre de manifestations. Le bruit n’est pas synonyme de présence divine. Dans ces concerts évangéliques ou réunions bruyantes, certains chrétiens ont des mouvements complètement choquants, vulgaires, ne manifestant ni regrets, ni inquiétude sur leur vie pécheresse. 2 Corinthiens 11 :4 dit ceci : « Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. »

De plus en plus de gens mettent leur foi en un Christ qui ferme les yeux sur l’adultère. Les gens se convertissent à un style chrétien dynamique charnel plus qu’à une personne crucifiée. Voilà la séduction que je dénonce, au risque de choquer les âmes sensibles ! Il y a une grande supercherie dans la musique des églises d’aujourd’hui car une ambiance mondaine est créée de toute pièce par des musiciens impudiques ! Il temps pour les chrétiens d’arrêter de danser dans l’église et de rechercher la sanctification sans quoi ils ne verront pas Dieu.

J’ai relu, avec attention, « la vision » écrite par D. Wilkerson en 1973. Je crois qu’il avait reçu un vrai message de Dieu. Un passage m’a interpelé car il va bientôt se produire : « les danses de femmes nues dans les églises ». Pendant les fortes canicules, j’ai vu des chrétiennes, en tee-shirt blanc, danser énergiquement dans des églises transformées en sauna. La transpiration, provoquée par la température et les mouvements physiques, rendait leur habit presque transparent. J’étais gêné pour elles !

Au rythme où l’apostasie se développe, nous allons bientôt voir la prophétie de D. Wilkerson se réaliser. Certains pasteurs libertins vont transformer leur église en « moulin rouge ». En 2010, j’ai entendu une femme pasteur dirent que « Jésus avait demandé d’être des pêcheurs d’hommes » pour justifier ses frasques sexuelles (elle s’est marié deux fois en dix ans et continuent à diriger sa megachurche de 5000 membres). Je me dois de dénoncer ce genre de « femme de Dieu » car beaucoup, y compris les responsables du site, pensent que Dieu l’a oint.

Beaucoup de jeunes chrétiens gobent tout ce qui passe dans les moments de louange sans juger ce qui est bon ou mauvais.

Les histoires de paillettes d’or qui tombent du ciel, de plumes d’ange ou d’huile sur les mains font plus recette que des sujets comme la repentance, le jugement des nations, l’enfer ou la sanctification. Ils se sentent bien dans les églises qui jouent sur le sensationnel. Avec le temps, ils éprouvent un besoin de plus en plus intense de sensations. Tout ce qu’ils ont déjà vécu ne leur suffit plus. Il leur faut toujours quelque chose de nouveau. Leur vie ordinaire leur paraît bien pâle en comparaison de leurs expériences. Ils deviennent alors de véritables « drogués » de l’expérience. L’expérience devient leur raison de vivre. Jésus-Christ est oublié au profit d’un bien-être psychique.

Ce que je dis ne vient pas de mon imagination, je suis passé moi- même par ce processus entre 21 et 25 ans. Mais, grâce à ma lecture de la Bible et le discernement du Seigneur, j’ai été délivré de cette séduction. Je prie que cet article puisse aider ceux qui sont liés dans ce Christianisme purement charnel.

J’ai constaté que de plus en plus de réunions sont animées pour secouer les émotions des participants. Mes grands-parents me parlaient souvent de cette séduction. La plupart des chrétiens mènent des vies dissolues du lundi au samedi et louent le Seigneur les bras levés en l’air le dimanche ! Quand on examine soigneusement beaucoup de réunions actuelles, on voit qu’il y a des manifestations de la chair. __On a dit que le succès de ces églises de « réveil » était dû à la qualité de leur louange et à leurs réunions vivantes. Mais ces assemblées chrétiennes abandonnent leur attachement à la Bible, pour accepter l’excitation, la puissance et les manifestations attirantes. Il est grand temps de dénoncer cette supercherie et les chanteurs qui la développent sur les cinq continents.__

Comment Dieu peut-il agréer de tels hommes ou femmes adultères, divorcés ou homosexuels ? Si les vieux chrétiens morts en Christ revenaient dans nos églises, ils seraient honteux car la nouvelle louange mondaine attire des foules en profitant du désir de l’homme charnel. On met la Bible aux oubliettes, pour se laisser distraire par divers programmes et activités. Paul met aussi en garde contre l’esprit du monde dans les églises (regardez ces musiciens ou chanteuses qui continuent d’exercer leur ministère après un divorce). Ce problème ne se voyait pas dans les années 1950.

Les églises sont de vrais centres de distractions pour chrétiens en mal de sensations religieuses. Ce qui se passe est la plus grande séduction que l’Église ait jamais connue. Ce nouveau Christianisme fait vomir Dieu (Apo 3.13-17) car il se caractérise par la recherche d’expériences émotionnelles. Beaucoup viennent au Christ pour se distraire et s’amuser sans être convaincus que Dieu exige d’eux autre chose. Ces chrétiens qui vont se faire vomir par Jésus ressemblent à ceux qui se sont réunis dans le palais omnisport de Paris-Bercy en mai 2009. L’échec fut cuisant car 3300 chrétiens sont venus se divertir lors de réunions qui n’avaient rien de commun avec les excellentes croisades organisées par Billy Graham en septembre 1986. Quelques jeunes pasteurs français ont souhaité transformer Bercy en immense discothèque pour attirer des gens à Jésus-Christ, mais les Français et beaucoup de chrétiens évangéliques ont boudé les concerts et « one man show » des pasteurs. Les organisateurs de cette manifestation évangélique se défendent en disant que « le chanteur évangélique BONO (du groupe irlandais U2) avait annulé son concert à Bercy une semaine avant la date fatidique ».

Les organisateurs pensaient pouvoir remplir Bercy en invitant un célèbre chanteur évangélique. Ils veulent attirer l’attention ou l’adoration des gens sur eux-mêmes. J’ai constaté ce fait plusieurs fois. Ces hommes volent à Jésus-Christ Sa gloire et veulent fabriquer un enthousiasme religieux. Ils créent un Christianisme factice. Beaucoup de jeunes, fans de ce genre de spectacle chrétien, mènent des vies dissolues en couchant entrent eux avant le mariage. L’adultère est leur sport favori. J’ai été attaqué par ces jeunes chrétiens parce que je stigmatisais « leur vie sexuelle semblable aux Sodomites de l’époque de Loth ». Ils n’acceptent pas le message de la sanctification et veulent vivre une vie chrétienne très libertine sur le plan sexuel !!

Dieu est trois fois Saint et exige un changement de mentalité dans Son Église, sans quoi cette dernière ne pourra subsister dans Sa présence et la plupart des membres ne participeront pas à l’enlèvement.

 

Article de : Mikaël Wozniak (https://flochrist.wordpress.com/2011/06/15/la-nouvelle-louange-evangelique-vient-elle-de-dieu/#more-1310)

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0