L'habillement et la conduite du mari chrétien

Source : site laparolededieusanscompromis

 

Que la paix et la Grâce de Dieu soient avec vous bien-aimés(es) frères et sœurs.

Après le premier volet de l’enseignement sur l’habillement et la conduite de la femme chrétienne, nous parlerons aujourd’hui de l’habillement et de la conduite du mari chrétien, afin d’être complet.

Par la Puissance de Saint-Esprit et sous son autorité, nous traiterons ce deuxième volet avec pour but d’emmener les maris chrétiens, à la connaissance de la vérité.

Très souvent, nous les hommes, nous sommes les premiers à fustiger les femmes et à les montrer du doigt. Nous rendons les femmes responsables de bien de maux, mais nous oublions d’ôter d’abord la poutre qui est dans notre œil avant d’aller ôter la paille qui est dans l’œil des femmes.

Nous les hommes, nous critiquons volontiers l’habillement et la conduite de nos femmes, de nos sœurs, de nos filles, mais est-ce que nous-mêmes nous montrons le bon exemple ?

Frère, est-tu un modèle à suivre dans ta façon de t’habiller et de te conduire ?

L’HABILLEMENT DU CHRÉTIEN :

Un chrétien est un homme qui déclare respecter Dieu. C’est une personne qui se réclame de Christ, de Sa Parole et du Royaume des Cieux.

La sape, la fashion attitude a gagné beaucoup de frères dans la foi.

La tendance est en général aux costumes-cravates, de préférence cousus par un grand couturier.

Les pasteurs, les frères dans la foi sont devenus dans leur très grande majorité des sapelogues en puissance.

Costumes de luxe, bijoux divers et montres de luxe qu’il faut exhiber : de préférence des montres en or ou des montres avec de gros cadrans de grands horlogers, chaussures de luxe sont ce que portent et recherchent beaucoup de chrétiens aujourd’hui.

Les pasteurs sont les premiers dans cette déviance, ils sont les premiers à porter des costumes exubérants, des chaussures très chères, des montres très chères, alors que des pauvres dans leurs assemblées n’ont même pas de quoi s’acheter un pain ou de quoi se payer un taxi pour le retour chez eux.

On voit des frères avec des boucles d’oreilles, des tresses sur la tête, comme les païens de ce monde.

Y’en a même parmi ces frères qui se maquillent comme le font les femmes qui ne connaissent pas la Vérité.

Certains frères par leur habillement, suscite la convoitise et l’envie chez des femmes, et ils sont donc des occasions de chute pour beaucoup d’entre-elles.

C’est ainsi qu’on peut voir des frères porter par exemple des pantalons qui ressortent les formes de leur corps, des chemises très près du corps et boutonnées à moitié, etc., pour laisser apparaître la poitrine et la musculature.

Pourtant frères, il ne doit pas en être ainsi. Vous ne pouvez pas vous habillez de manière à séduire quelque femme que ce soit.

Vous êtes les chefs de vos femmes, vous êtes ceux à qui la charge de diriger votre famille revient. Et à ce titre, vous devez montrez le chemin à suivre à ceux que vous dirigez.

Il en est de même pour vous pasteurs frères. Vous avez choisi de diriger des âmes du Seigneur, alors montrez leur le chemin de la simplicité, de l’humilité.

Soyez-vous-mêmes simples et abandonnez le culte du corps car celui-ci est destiné à retourner à la poussière.

ABANDONNEZ LE CULTE DU CORPS ET OFFREZ UN CULTE SAINT ET AGRÉABLE À DIEU.

Frères que votre habillement soit emprunt d’humilité, de modestie et de simplicité comme cela doit-être le cas pour les femmes chrétiennes.

Savez-vous seulement que quand vous portez une marque comme dolce&gabanna par exemple, vous faites sa publicité et vous approuvez les créateurs de cette marque qui sont deux homosexuels ?

En portant leur marque, vous les soutenez dans l’homosexualité, vous qui déclarez respecter Dieu.

La bible dit : « qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? Ou bien Dieu peut-Il s’associer avec Satan ? ».

Dieu approuve t-IL déjà l’homosexualité pour que vous l’approuviez même inconsciemment ?

N’y’a-t-il pas de vêtements, de chaussures pas chers et simples dans les boutiques de votre ville d’habitation ?

Vous courrez après le luxe et les choses de ce monde dont les créateurs sont des pédérastes, des débauchés, des adultères, des homosexuels, des prostituées, des magiciens, des assassins et j’en passe. Ils insultent votre Dieu jour et nuit, mais vous êtes frères (et même les sœurs), les premiers à courir vous acheter leurs créations.

Frères soyons simples et ne cherchons pas le luxe. Si nous avons beaucoup d’argent à dépenser, aidons nos familles et les pauvres de notre communauté.

Des riches meurent chaque jour sur cette terre et ni leur garde robe luxueuse, ni leurs bijoux, ni leur fortune ne les accompagnent. N’a-t-on pas retrouvé les trésors de beaucoup de pharaons dans leurs tombes ?

Michael Jackson a-t-il emmené sa richesse ?

Abandonnez la vanité mes frères.

Et faites de bonnes œuvres envers vos familles et vos frères dans la foi, ce sera la preuve de votre foi en Christ.

LA CONDUITE DU MARI CHRÉTIEN :

La parole de Dieu dit dans 1 Pierre 3 ; 7 : « Vous de même, maris, vivez avec vos femmes en tenant compte de leur nature plus délicate ; TRAITEZ-LES AVEC RESPECT, CAR ELLES DOIVENT RECEVOIR AVEC VOUS LE DON DE LA VRAIE VIE DE LA PART DE DIEU. AGISSEZ AINSI AFIN QUE RIEN NE FASSE OBSTACLE Á VOS PRIÈRES. ».

Frères, j’aime beaucoup la Parole de Dieu car elle est complète. Nous n’avons pas besoin nous enfants de Dieu, d’un conseiller matrimonial ou d’autres livres pour savoir comment vivre notre mariage. Dieu qui a institué le mariage nous enseigne les règles et les rouages d’un bon mariage.

Beaucoup de frères ont cru que quand le Seigneur a dit au travers de Paul : « femmes soyez soumises à vos maris… », Ça voulait dire que leurs femmes étaient devenues leurs esclaves.

Il y’a des frères qui sont irresponsables. Ils humilient leurs femmes, les battent même parfois pour certains et ne s’occupent pas de leurs épouses. Ça aussi c’est très grave et diabolique.

Frère ta femme est précieuse. Tu dois prendre soin d’elle comme tu prends soin de ton corps. Tu ne peux ni la frapper, ni l’humilier, en effet il est écrit : « Maris aimez vos femmes… ». Celui qui aime est respectueux et il a le souci du bien-être de la personne qu’il aime.

Tu déclares aimer Dieu mais tu méprises ta femme, tu la bats, tu la maltraites, tu la rabaisses, tu ne prends pas soin d’elle ? ALORS, NON MON FRÈRE TU N’AIMES PAS DIEU.

CHANGE DE COMPORTEMENT ET RESPECTE TA FEMME. PRENDS SOIN D’ELLE COMME CHRIST PRENDS SOIN DE L’EGLISE. SI LA FEMME EST SOUMISE À L’HOMME ELLE N’EST PAS SON ESCLAVE.

Si tu méprises ta femme qui lui donnera de la valeur ?

La femme est appelée comme toi à recevoir la vie éternelle mon frère et c’est à toi de l’entraîner dans l’obéissance à la Parole de Dieu au lieu de la décourager.

Il y’a des chrétiens arrogants, vantards, orgueilleux. Des chrétiens qui fuient leurs responsabilités d’homme, des chrétiens qui n’arrivent pas à obtenir et à mériter le respect des païens. Ces chrétiens là déshonorent le nom de Jésus et expose notre Dieu aux railleries des gens impies et infidèles de ce monde.

Dans 2 Timothée 3 ; 1-7, l’Apôtre Paul donne les caractéristiques de bons dirigeants de l’Eglise de Christ. Mais en Vérité, tout homme chrétien doit avoir ces caractéristiques.

Que les frères qui ont vendu leur droit d’être chefs de leurs familles et conducteurs de l’Eglise de Christ aux femmes, comme Esaü avait vendu son droit d’ainesse à Jacob pour du ragout, se repentent devant le Seigneur et qu’ils prennent leurs responsabilités.

L’homme est celui que Dieu a désigné pour conduire la famille et l’Eglise de Christ.

Jamais Christ ne s’est adjoint une femme comme apôtre.

Ainsi vous, hommes qui avez été soumis par des femmes, reprenez la place que Dieu vous a donné d’être les enseignants, les conducteurs et les dirigeants de votre famille et de l’Eglise de Jésus-Christ.

Que par votre comportement les païens eux-mêmes, même s’ils vous calomnient, reconnaissent néanmoins que vous appartenez à Dieu.

Ne soyez pas querelleurs, bavards, arrogants, hypocrites ou buveurs, frères, mais ayez la conduite qui siée à tout homme qui dit craindre le Seigneur.

Soyez des modèles pour vos femmes, vos enfants, et non des bourreaux pour eux.

Dans vos maisons, dans votre lieu de travail, dans la rue, dans votre quartier, avec vos collègues, vos voisins, etc., Soyez les mêmes serviteurs de Dieu que vous êtes dans l’assemblée des saints.

Si vous montrez votre piété seulement dans l’assemblée des saints et qu’une fois à la maison vous devenez les bourreaux de vos femmes ou de vos enfants, alors vous êtes pire que les païens : VOUS AVEZ RENIÉ LA FOI.

Frère toi qui lis ce message, examine toi.

Es-tu au regard de la parole de Dieu à ta place d’homme ?

Es-tu respectueux de ta femme ?

Diriges-tu bien ta maison ?

Tes enfants, si tu en as, t’obéissent-ils en tout ?

Les païens reconnaissent-ils que toi tu es différent d’eux et que vraiment tu sers Dieu ?

Ton habillement est-il simple, non exubérant ?

Es-tu le même homme chez toi ou au dehors et dans ton assemblée ? Ou alors, à chaque lieu différent tu es une personne différente comme l’est le caméléon ?

Ta femme, tes enfants (si tu en as) peuvent-ils dire que tu es vraiment un modèle pour eux ?

Je te laisse frère avec ces questions. Toi seul sauras y répondre car tu te connais.

Frère je ne suis pas meilleur que toi. Moi aussi je suis concerné par cet enseignement. Je me dois moi aussi de mettre en pratique la Parole de Dieu, parce que comme toi je veux être agréable à Dieu.

Puisse cet enseignement te transformer au Nom de Jésus-Christ.

Et c’est ici que prend fin ce volet sur l’habillement et la conduite du mari chrétien.

Que la Paix de Dieu soit avec toi bien-aimé(e), par Jésus-Christ le fils de Dieu et le Prince de la Paix.