Les prières inutiles

Prier c’est bon, prier sans cesse c’est parfait. (1 thessaloniciens 5 :17)

Nous vous rappelons que le mot prier signifie « parler avec ».Nous chrétiens, nous devons comme nous l’indique « le notre Père » prier Dieu dans le nom de Jésus.

Lorsque l’on prie on peut en fonction du moment remercier Dieu, l’adorer, lui demander…

 

Mais peut-on tout lui demander ?

Alors beaucoup s’empresseront de dirent oui c’est mon Père je peux tout lui demander, mais laissez-moi vous dire que certaines prières peuvent irriter Dieu, d’autres peuvent même constituer un péché.

Demander à Dieu une chose qu’il a en horreur, ou qu’il interdit constitue un péché.

Prenons l’exemple du spiritisme:

Dieu précise qu’il a en horreur ces choses et vous lui demandez de vous permettre exceptionnellement d’avoir recours au spiritisme pour entrer en contact avec l’un de vos défunts.

Cette prière soulève plusieurs problèmes :

  1. Un mort ne peut communiquer avec les vivants (le seul cas ou Dieu ait permis cela était avec l’esprit du prophète Samuel pour démontrer sa puissance et qu’il était le Dieu de l’impossible)
  2. Et les chrétiens ne doivent pas consulter les esprits

 

Prenons l’exemple des images taillées

 

Dieu ne veut pas que ces enfants décorent leur maison d’images taillées, à la suite d’un enseignement donné sur ce sujet, vous priez Dieu afin  qu’il vous permette de les garder.

 

Bien que connaissant formellement l’ordre de Dieu sur un sujet, vous lui demandez quelle est sa volonté pour vous, telle qu’un frère qui rencontrant une jeune païenne décide de prier Dieu pour savoir si c’est Dieu qui l’envoie ; alors qu’il nous enseigne expressément de ne pas prendre pour conjoint des inconvertis.

 

Vous le comprenez bien certaines prières sont inutiles. Un Chrétien peut et doit même prier face à sa faiblesse, à sa difficulté d’appliquer la parole de Dieu, mais jamais prier contre la Parole de Dieu. La vérité ne change pas, elle est immuable. Un chrétien qui croit qu’à force de jeûnes et de prières il arrivera à obtenir un accord contraire à la volonté de Dieu se trompe, et s’expose à tomber dans les pièges du diable.

En effet n’avez-vous jamais entendu de grands hommes d’église, qui après avoir divorcé, expliquent qu’ils ont longuement prié pour avoir une nouvelle épouse, et souvent satan se déguisant en ange de lumière, leur fait croire que Dieu approuve leur action.

Prier contre la Parole de Dieu, c’est prier contre la Vérité, c’est prier contre Dieu et c’est donc commettre un grave péché.

 

Pour bien prier Dieu ; il faut bien le connaître et notre Seigneur qui a pensé à tout c’est merveilleusement révélé dans sa Parole. On comprend que certaines personnes pêchent en priant faute de connaissance, mais il leur faut rechercher à connaitre Dieu à travers sa Parole car cette excuse ne sera pas recevable pour hériter la vie éternelle.

Que le Seigneur vous bénisse.

 

Sr Tatiana Homère